minéral


minéral

minéral, ale, aux [ mineral, o ] adj. et n. m.
• 1478; lat. médiév. mineralis
I Adj.
1Relatif aux corps constitués de matière inorganique. Le règne minéral et le règne végétal. Chimie minérale (opposé à chimie organique).
2Constitué de matière inorganique. Cire minérale. Résine minérale fossile. Huiles minérales. Combustibles minéraux. Sels minéraux.
3Eau minérale : eau provenant d'une nappe souterraine, contenant des sels minéraux dotés de propriétés favorables à la santé. Eau minérale naturelle. Une bouteille d'eau minérale.
II N. m. (XVIe) Corps, substance inorganique. Spécialt Élément ou composé naturel de la chimie minérale, constituant de l'écorce terrestre. Étude des minéraux et de leur formation. géologie, minéralogie. État amorphe ou cristallin des minéraux. cristal, macle. Les minéraux entrent dans la composition des roches (aussi minerai, pierre) .

minéral, minérale, minéraux adjectif (bas latin mineralis) Se dit d'une substance constituée de matière non vivante. ● minéral, minérale, minéraux (expressions) adjectif (bas latin mineralis) Chimie minérale, partie de la chimie (dite aussi inorganique) qui traite des corps tirés du règne minéral, par opposition à la chimie organique. Règne minéral, celle des trois grandes divisions de la nature qui comprend la matière non vivante. Réserves minérales, accumulation en certains points de l'organisme de matières minérales, utilisées ensuite pour la nutrition des tissus vivants (fer du foie chez le fœtus, phosphate de chaux du chorion et des os, etc.). Tannage minéral, tannage réalisé en utilisant des composés minéraux (sels de chrome, d'aluminium, de fer, etc.). ● minéral, minéraux nom masculin Solide naturel homogène, caractérisé par une structure atomique ordonnée et une composition chimique précise.

minéral, ale, aux
n. m. et adj.
d1./d n. m. Corps inorganique se trouvant à l'intérieur de la terre ou à sa surface. Propriétés d'un minéral (densité, dureté, couleur, éclat, propriétés optiques).
d2./d adj. Des minéraux. Règne minéral (par oppos. à règne végétal et à règne animal).
Chimie minérale, qui a trait à tous les éléments autres que le carbone, et aux combinaisons auxquelles ils peuvent donner lieu (par oppos. à la chimie organique, dite aussi chimie du carbone).
d3./d adj. Eau minérale: eau provenant du sous-sol et parfois minéralisée.
Encycl. Selon la classification chimique, on divise ainsi les 2 000 espèces minérales existantes:
d1./d éléments natifs, c.-à-d. purs, comme l'or, le platine, le cuivre, etc.;
d2./d Oxydes et hydroxydes, comme la magnétite (Fe 3 O 4), le corindon (Al 2 O 3), le rutile (TiO 2), etc.;
d3./d Sels de divers acides, comme les chlorures, fluorures, sulfures, nitrates, borates, etc.
d4./d On classe à part les silicates, qui constituent près de 90 % de l'ensemble des minéraux terrestres. (V. silicate.)

⇒MINÉRAL, -ALE, -AUX, adj. et subst. masc.
I.Adjectif
A. — 1. De minerai. Privée de grandes richesses houillères et minérales, elle [la France] se consacrait de préférence au finissage des articles et aux produits de luxe (J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p.140).
2. Relatif aux corps constitués de matière inorganique. Espèce, matière, particule, substance minérale. Nos ancêtres (...) ont affirmé pendant des siècles l'inertie du monde minéral (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p.525):
1. Le géologue voit les corps minéraux bien plus superficiellement que le chimiste. Il distingue des schistes, des granits, des calcaires qui sont pour lui des éléments qu'il classe et groupe.
Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p.83.
Règne minéral. [P. oppos. à règne animal et à règne végétal] Division des corps de la nature qui comprend les substances inorganiques. La symétrie des formes dans le règne végétal et minéral a servi de modèle aux architectes (STAËL, Allemagne, t. 5, 1810, p.179).
Chimie minérale. [P. oppos. à chimie organique] Qui a pour objet les corps du règne minéral. [En électrolyse]. Parmi les corps de la chimie minérale, l'ammoniac liquide, l'anhydride sulfureux (...) jouissent de propriétés ionisantes (GASNIER, Dépôts métall., 1927, p.203).
B. — Qui est composé de substances inorganiques; à base de substances inorganiques. Nutrition, solution minérale; sels minéraux. Le lait est composé d'une matière grasse ou beurre, d'une matière azotée ou caséine, et d'une troisième, le sérum: eau, sucre et éléments minéraux (PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p.217).
En partic.
Eau minérale. Eau qui contient des substances minérales en dissolution et qui sert de boisson à des fins thérapeutiques. Ingelby était l'homme (...) le plus austère qu'on pût rêver. Il (...) n'avait ni maîtresses ni chevaux. Il vivait d'eau minérale et de lait, de biscottes et de légumes bouillis (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p.310).
P. anal., CHIM. ORGANIQUE. [En parlant d'un hydrocarbure] Dérivé du pétrole. Huile minérale. Un flacon d'essence minérale presque vide (BARBUSSE, Feu, 1916, p.188).
C. — [Avec valeur caractérisante]
1. Qui a l'immobilité d'un minéral:
2. La Berma avait, comme dit le peuple, la mort sur le visage. Cette fois c'était bien d'un marbre de l'Érechtéion qu'elle avait l'air. Ses artères durcies étant déjà à demi pétrifiées, on voyait de longs rubans sculpturaux parcourir les joues, avec une rigidité minérale.
PROUST, Temps retr., 1922, p.998.
2. Qui a l'éclat, la froideur d'un métal. Écriture, style minéral(e). Au loin, dans un épaulement des dunes, le bleu minéral de la mer affleurait comme une ligne à peine plus épaisse (GRACQ, Syrtes, 1951, p.205).
II.Subst. masc., CHIM., GÉOL. Nom de tous les corps inorganiques qui composent l'écorce terrestre, et plus spécialement des substances inorganiques qui constituent les matériaux de la surface du globe. Échantillons de minéraux; minéraux des argiles, des roches; minéral amorphe, argileux, cristallisé, hydraté, radioactif; minéraux précieux, rares. Le chimiste dira sans hésiter à la première inspection d'un minéral, quel est le nombre, la nature des éléments qui le composent (MAINE DE BIRAN, Influence habit., 1803, p.82). Quand tu ris de courir sur l'herbe de la terre, En plein soleil d'avril (...) Songe que, sous ta place étroite, Il y a de la terre (...) Et de la roche et du minéral (COCTEAU, Potomak, 1919, p.273).
Prononc. et Orth.:[], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1516 «qui appartient, qui se rapporte aux minéraux» (Nat. à l'alch. err., 204 ds DG); 1765 règne minéral (Encyclop.); b) 1538 subst. «tout corps inorganique qui se trouve dans l'intérieur de la terre ou à sa surface» (EST., s.v. plumbago); 2. 1679 eau minérale (RICH.). Empr. au lat. médiév. mineralis, dér. de minera «mine» (minière). Fréq. abs. littér.:407. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 602, b) 603; XXe s.: a) 409, b) 646. Bbg. MACK. t. 2 1939, p.100.

minéral, ale, aux [mineʀal, o] adj. et n.
ÉTYM. V. 1265; lat. médiéval mineralis, d'orig. incert. → 2. Mine.
———
I Adj.
1 Relatif aux corps constitués de matière inorganique. || Le règne minéral et le règne végétal. || Qui est à la fois végétal et minéral. Végéto-minéral.Chimie minérale (opposé à chimie organique).
2 Constitué de matière inorganique. || Cire minérale. || Suif minéral. || Résine minérale fossile. || Caoutchouc minéral. Élatérite. || Huiles minérales. || Combustibles minéraux. || Bleus minéraux. || Colle minérale, à base de silicate de sodium. || Laine minérale (→ Calorifuge, cit.). || Sels minéraux. || Principes minéraux indispensables à l'existence (→ Faune, cit. 1).
3 Eau minérale : eau extraite du sous-sol (par oppos. à l'eau superficielle, de ruissellement ou de nappe phréatique), et présentant des propriétés favorables à la santé. || Les eaux minérales peuvent être ou non minéralisées.
4 Par métaphore. Qui a l'immobilité, la froideur d'un minéral (→ Champignon, cit. 1).
———
II N. m. (XVIe). Corps inorganique.Spécialt. Élément ou composé naturel de la chimie minérale, constituant de l'écorce terrestre. || État d'un minéral. Minéralité. || Étude des minéraux et de leur formation. Géologie, minéralogie. || Installation pour l'extraction des minéraux. Mine. || État amorphe ou cristallin des minéraux. Cristal, macle. || Clivage des minéraux. || Éclat, réfringence, scintillation des minéraux. || Minéraux spéculaires. || Principaux minéraux entrant dans la composition des roches : amphibole, apatite, asbeste, calcite, fluorine, graphite, grès, gypse, mica, pyroxène, quartz (améthyste, aurifère, hyalin), rubellite, sel gemme, silice, smaragdite, spath (feldspath), talc,… Pierre (d'aigle, d'aimant…). || Minéraux faits de substances métalliques. Métal, minerai. || Minéraux précieux. Pierre (précieuse).Histoire naturelle des minéraux, œuvre de Buffon.
DÉR. et COMP. Minéralier, minéraliser, minéralité, minéralogie, minéralurgie, minérographe, minérographie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mineral — Min er*al, a. 1. Of or pertaining to minerals; consisting of a mineral or of minerals; as, a mineral substance. [1913 Webster] 2. Impregnated with minerals; as, mineral waters. [1913 Webster] {Mineral acids} (Chem.), inorganic acids, as sulphuric …   The Collaborative International Dictionary of English

  • mineral — MINERÁL, Ă, minerali, e, s.n., adj. 1. s.n. Corp solid, cu o anumită compoziţie chimică, care se găseşte în natură în stare cristalină sau amorfă, în componenţa rocilor şi a minereurilor. 2. adj. Care conţine minerale (1), care ţine de minerale,… …   Dicționar Român

  • mineral — (De minero). 1. adj. Perteneciente o relativo al numeroso grupo de las sustancias inorgánicas o a alguna de sus partes. Reino mineral. [m6]Sustancias minerales. 2. m. Sustancia inorgánica que se halla en la superficie o en las diversas capas de… …   Diccionario de la lengua española

  • Mineral — Mineral, CA U.S. Census Designated Place in California Population (2000): 143 Housing Units (2000): 450 Land area (2000): 44.478574 sq. miles (115.198972 sq. km) Water area (2000): 0.019981 sq. miles (0.051751 sq. km) Total area (2000): 44.498555 …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Mineral — Жанр мидвест эмо, инди рок Годы 1994 1998 Страна …   Википедия

  • Mineral — Sn erw. fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ml. (aes) minerale Erzgestein , einer Ableitung von ml. minarium n. Grubenerz, Erzgrube , das wohl als galloromanisch auf ein keltisches Wort zurückgeht (Mine). Adjektiv: mineralisch; Abstraktum:… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • mineral — adjetivo 1. Que pertenece al grupo de las sustancias inorgánicas o alguna de sus partes: sustancias minerales. agua* mineral. carbón* mineral o carbón de piedra. sustantivo masculino 1. Sustancia inorgánica de estructura homogénea, compuesta por… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • mineral — [min′ər əl, min′rəl] n. [OFr < ML minerale, neut. of mineralis, mineral < minera, ore < VL * mina,MINE2] 1. an inorganic substance occurring naturally in the earth and having a consistent and distinctive set of physical properties (e.g …   English World dictionary

  • Mineral — Mineral, ein fester oder flüssiger, einheitlicher, d.h. nach seinen chemischen und physikalischen Eigenschaften in jedem Teilchen gleichmäßiger Naturkörper von einer bestimmten, in einer Formel ausdrückbaren chemischen Zusammensetzung. Künstliche …   Lexikon der gesamten Technik

  • mineral — UK US /ˈmɪnərəl/ noun [C] ► NATURAL RESOURCES a valuable or useful chemical substance that is formed naturally in the ground: »The country is rich in minerals and oil. »rare/precious minerals »mineral deposits ► a chemical that your body needs to …   Financial and business terms